FABRIQUE DE CRÉATION ET DE
PRODUCTION CULTURELLE TRANSFRONTALIÈRE
FABRIQUE DE CRÉATION ET DE
PRODUCTION CULTURELLE TRANSFRONTALIÈRE

2022

Atlas émotionnel de la Bidassoa

Atlas : Collection de cartes, principalement géographiques, présentées sous forme de livre ou de cahier.

Ce projet s'inscrit dans le prolongement des recherches menées grâce à la bourse Ribera 2019 accordée par la mairie d'Irun, qui s'intitulait " Cartographie émotionnelle de la Bidassoa ".

L'idée principale tourne autour de la décision de réaliser un exercice pratique de médiation sur les contenus étudiés. Non seulement pour mettre en avant différents personnages, événements, loisirs, etc., mais aussi pour y travailler de manière transversale avec différentes disciplines artistiques.

Nous sommes certains que la recherche de ces caractéristiques qui traite de l'interculturalité, dans un contexte frontalier au moment où nous vivons, fournit des résultats plus pluriels dans la révision de nombreux aspects de la mémoire historique de ce territoire. " A l'heure de la mondialisation, l'objet d'étude le plus révélateur, le plus questionnant des pseudo-certitudes ethnocentriques ou disciplinaires est l'interculturalité " (Canclini, 2006 : 101). L'interculturalité est l'outil avec lequel nous devons travailler pour l'intégration. Le dialogue, afin de comprendre et d'accepter notre diversité en tant que richesse culturelle et patrimoine mondial immatériel, est la base de notre coexistence.

Nous l'avons appelé atlas, car il présente une série de livrets éducatifs combinés au travail de l'illustratrice Elena Odriozola, mettant en évidence des aspects sociaux pertinents. Dix petits carnets qui racontent les histoires d'un espace géographique écrites de manière élégante par María José Noain Maura et avec un langage accessible à tout type de public.

Textes : Maria José Noain Maura
Coordination et Mise en page: Helga Massetani Piemonte
Illustrations : Elena Odriozola
Traduction : Joxan Elosegi
LG D 00104-2022
2022

Bibliographie

Galerie

Slide 1 of 6

PARTICIPANTS DE LA COMMUNAUTÉ

D’AUTRES PROJETS

FRONTIÈRE – Pratiques artistiques transfrontalières

FRONTIÈRE - Pratiques artistiques transfrontalières, un événement en collaboration avec le centre d’artiste montréalais DARE-DARE et Bitamine Faktoria – Fabrique de création et production culturelle transfrontalière du Pays basque espagnol. Cette rencontre a lieu à l’occasion du lancement de la publication Frontière, qui revient sur la programmation thématique 2019-2022 de TOPO. Helga Massetani, de Bitamine Faktoria, exposera et présentera le projet de l’Atlas Emocional del Bidasoa. Sylvie Cotton, de DARE-DARE, présentera à son tour le projet et la publication Satellite.

LES PROJETS

FRONTIÈRE de TOPO
C’est sous le thème de la frontière que TOPO a réalisé un cycle d’expositions et de projets en ligne, de 2019 à 2022. Ancrée dans l’histoire de l’humanité et toujours criante d’actualité, la thématique regroupe plusieurs questionnements portés par TOPO, tant politiques et sociaux que technologiques.

La programmation Frontière comprend trois cycles thématiques auxquels ont été associées trois autrices et historiennes de l’art : Nuria Carton de Grammont, Paule Mackrous et Mirna Abiad-Boyadjian. Afin d’enrichir la réflexion, quatre autres spécialistes y abordent plus largement la notion de frontière selon différentes approches liées à leur champ de recherche : Ricard Zapata Barrero (politique), Chantal Pontbriand (esthétique), Jean-Dominique Leccia (psychiatrique) et David Jhave Johnston (technologique).

La publication papier, une carte retraçant les oeuvres des 10 artistes exposés par TOPO dans le cadre de la programmation, se prolonge sur le web avec des essais et du contenu multimédia (essais, vidéos et balados).

SATELLITE de DARE-DARE
« Cette publication retrace les premières trajectoires d’un programme d’explorations artistiques transfrontières initié en 2011 par le centre d’artistes DARE-DARE en satellite de son territoire d’ancrage montréalais. Plus qu’un simple panorama visuel rétrospectif et qu’une présentation des œuvres réalisées dans trois contextes urbains fort différents (Détroit, Tijuana, Mexico), l’ouvrage propose une série d’observations récentes par les artistes et les partenaires hôtes pour en raviver les souvenirs prégnants, y retracer le cheminement de pensée et d’expérience, y révéler l’empreinte dans la pratique de création et dans la réflexion intellectuelle, ou encore, les retombées dans la carrière ou dans la mission artistique. »

– Extrait de l’essai de Martin Dufrasne,
coordonnateur du projet SATELLITE
et co-coordonnateur à la programmation
de DARE-DARE

Atlas Emocional del Bidasoa de Bitamine Faktoria
Cette publication s’inscrit dans le prolongement des recherches menées en 2019 dans le cadre du projet « Cartographie émotionnelle de la Bidassoa ». Il se présente sous la forme d’une série de livrets éducatifs accompagnés du travail de l’illustratrice Elena Odriozola, mettant en évidence des aspects sociaux significatifs. Ces dix petits carnets racontent les histoires d’un espace géographique – celui du fleuve Bidassoa situé au pays basque espagnol – élégamment écrits par María José Noain Maura dans une langue accessible à tous les publics.

Le séjour d’Helga Massetani est rendu possible avec le soutien d’Etxepare et du ministère des Relations internationales du Québec, dans le cadre de l’entente de coopération culturelle entre le Québec et Euskadi.

+info

En savoir plus

RIBERA #6

LA MÉMOIRE DE LA BIDASSOA À TRAVERS L'ART
Ce programme a pour but de croiser des propositions d'art contemporain sur la mémoire historique et la culture autour de l'eau et son influence sur les relations sociales de la ville. Dans différentes disciplines des processus artistiques sont mis en place pour co-créer, participer, rechercher et expérimenter. Il aura lieu le samedi 18 septembre 2021 sur la rive de la Bidassoa et sera suivi d'un compte rendu au CBA, en octobre.

CHECKPOINT
Point d'information

MURS DE LA MÉMOIRE
Intervention murale
MAIALEN AROCENA
JABIER RODRIGUEZ

BOURSES RIBERA
Ce programme d'études active en permanence des projets de recherche-action dans le domaine des sciences humaines et de l'art. Les tandem artiste + anthropologue travaillent dans la zone frontalière et notamment sur le fleuve Bidassoa et ses environs.

Significations culturelles transfrontalières
Amaia Molinet y Olesya Dronyak
Intervention artistique à partir d’un travail de recherche effectué dans le projet homonyme mené à bien avec une des bourses Ribera.

Larreaundi, documentaire d’un quartier ouvrier
Tamara Cuéllar y Félix Martín Cámara
Instalation (photographies)
Mémoire visuelle d’un jeune quartier ouvrier. Documentaire basé sur des témoignages et des souvenirs des voisins du quartier Larreaundi.

10:00h
ABERE BA
BIGARA
Palíndromo Atelier - Matériaux inclus.
Nous réaliserons un rapprochement au palindrome en jouant avec les noms des animaux : mot, image et voix.
Durée: 1 heure

11:00h
“ORILLAS”
INKO MARTIN
Radioperformance
“Orillas” est une œuvre de fiction sonore dans laquelle à travers la voix, des effets sonores créés en direct et des fonds sonores propose un voyage sonore au public. Pour cela, le fil conducteur sera l’expérience d’une anthropologue dans l’Amazonie péruvienne, une expérience de connexion, d’exploration et de redécouverte avec ce que nous sommes et ce qui nous entoure.
Scénario et montage: Inko Martín. Actrice: Saioa Royo. Techniciens du son: Mikel Cerezo et Eneko Yaben.
Il est conseillé de venir 10 min avant pour contrôler la capacité d’accueil.
Durée: 40 minutes

12:00
LA NATURE ET SON TREMBLEMENT
IDOIA ZABALETA, SOFÍA ASENCIO, CHUS DOMINGUEZ Y TOMÁS ARAGAY
Promenade guidée
"La nature et son tremblement" propose une balade calme le long de la rive de la Bidassoa en suivant son chemin vers la mer, invitant les voyageurs à regarder et à écouter les courants à travers différentes voix et différents points de vue.”
Durée: 1 heure
Recommandé pour les personnes de plus de 7 ans
Point de départ: Checkpoint, il est conseillé de venir 10 min avant pour contrôler la capacité d’accueil.

13:00
BELARRIZ SU(S)MATU
MAITE ARROITAJAUREGI (MURSEGO)
Atelier
“Le paysage sonore est un morceau musical en pleine expansion autour de nous et nous sommes en même temps auditeurs, musiciens et compositeurs de celui-ci.”
Durée: 1 heure et demie.
Recommandé pour les personnes de plus de 10 ans

En savoir plus

KONTENPORANEA #5

Kontenporanea est une rencontre de culture contemporaine promue par la mairie d'Irun et organisée par de jeunes professionnels des domaines de l'art, de la culture et du design. Sous un format collectif et collaboratif, chacun fait partie d'un engrenage dans le but de donner une visibilité aux projets artistiques qui existent sur notre territoire et de partager une expérience avec des créatifs locaux, nationaux et internationaux.

Le thème général autour duquel tourne cette édition est le contraste entre l'extérieur et l'intérieur, qui est né de la situation de ces dernières années.

Nous avons le sentiment qu'une limite a été définie entre le foyer et l'espace public, générant des conséquences dans plusieurs domaines : relationnel, émotionnel, psychologique, économique, etc.

Nous voulons que cette édition de Kontenporanea crée un espace où nous pouvons partager les perspectives de ce que nous avons vécu afin de comprendre et de travailler sur cette dichotomie.

COMITÉ
Anne Bravo
Alba Aguado
Patricia Echegaray Altuna

ARTISTES
Natacha Sansoz, Lucie Lafitte y Chloe Serieys
Miren Barrena + Lola
Cecilia Payne
Maitane Gajate
KI-KIs
Miti comunidad artística + Leo Pum
Eloisse Louisse
Lanbroa

EXPOSITION
Claire Le Pape / Burdeos - Metamorphosis
B/.Z / Bilbao - Retour-image
Gaspar Acebo / Argentina - Hoja rasgada y arrugada
Jaime Yacaman / México - Bilbao - Somos aves
Kontxi Gutierro / Hondarribia - Exterior, HAYEDO después del incendio
Oksana Pohrebennyk / Ucrania - Bilbao - Mientras me sonrojo, Muero
Silvia Jiménez Pumar / Bilbao - Ellas
Susana Ferreira / Irun - Txingudi Ikastola fragmento.

ARTMARKET
AG Caligrafía
Sarah Rasines
Neela
No caduca nunca
El taller de la charo
Mirimebadesign
Patri Taberna
Menier
Bermi
Alabama Banana

En savoir plus